Cette prise de décision peut être lourde de conséquence, pour le laboratoire d'une part qui prend le risque de déclarer un produit conforme alors qu'il ne l'est pas et pour le client qui risque d'accepter un produit non conforme.

En tout état de cause, les informations fournies en rapportant le résultat de l’essai et son incertitude doit être lié aux exigences du client, aux spécifications et à l'utilisation prévue du résultat.

Si le risque est grand et que la déclaration de la conformité est très limite, l'échantillonnage devra obligatoirement être étendu pour diminuer le risque et affiner le résultat moyen.

Dans des cas exceptionnels où des facteurs particuliers peuvent influencer les résultats, mais où l’étendue ne peut être mesurée ou raisonnablement évaluée, la déclaration doit inclure la référence à ce fait.

Toute incertitude résultant du prélèvement, n'étant pas entièrement représentatif de l’unité du produit, devrait normalement être identifiée séparément dans l'évaluation de l'incertitude.

Cependant, si il peut ne pas y avoir d'informations suffisantes à cet effet, dans ce cas, une déclaration possible pourrait être : « Les résultats d'essais de ce rapport concernent seulement l'échantillon soumis à l'essai et non pas l'unité du produit de laquelle l'échantillon d'essai a été prélevé ».

Selon des spécifications:

Le 1er cas est lorsque la spécification spécifie clairement que le résultat d’essais, étendu par son incertitude à un niveau de confiance donné, ne tombera pas en dehors ou à l’intérieur des limites de spécification définies.

le Second cas: la spécification exige une déclaration de conformité dans un certificat ou un rapport mais ne fait aucune référence à la prise en compte de l’effet de l’incertitude sur l’évaluation de la conformité.

L'’utilisateur doit faire un jugement de conformité, basé sur le fait que le résultat d'essai se trouve à l’intérieur des limites spécifiées sans tenir compte de l’incertitude.

L'approche suivante est recommandée: Voir tableau en bas de page.

- Si les limites de spécifications ne sont pas dépassées par le résultat d'essai, augmenté par la moitié de l’intervalle de l'incertitude élargie à un niveau de confiance de 95%, alors la conformité aux spécifications peut être déclarée (Cas 1 et 6) ;

- Lorsqu'une limite supérieure ou inférieure d’une spécification est dépassée par le résultat d'essai même lorsqu'il est diminué ou augmenté par la moitié de l'intervalle de l'incertitude élargie, alors la non-conformité aux spécifications peut être déclarée (Cas 5 et 10) ;

- Si la valeur simple mesurée sans possibilité de tester plus d'échantillons provenant de la même unité de produit tombe près d'une limite de spécifications, telle que la moitié de l'intervalle de l'incertitude élargie dépasse la limite, il n'est pas possible de confirmer la conformité ou la non de conformité au niveau indiqué de confiance.

Le résultat d'essai et l'incertitude élargie doivent être rapporté ensemble ainsi qu'une déclaration indiquant que ni la conformité ni la non conformité n'ont pu être démontré.

Une déclaration appropriée pour couvrir ces situations (Cas 2, 4, 7 et 9) serait, par exemple : «Le résultat d'essai est au dessus (dessous) de la limite de spécifications avec une marge plus petite que l’incertitude de mesure, il n’est donc pas possible de déclarer la conformité ou la non conformité basé sur un niveau de confiance de 95%. Cependant, lorsqu’un niveau de confiance moins que 95% est acceptable, une déclaration de conformité ou de non conformité pourrait être possible».

Si, une décision est obligatoire concernant le rejet ou l'approbation, les cas 2 et 7 peuvent être déclarés comme conformes à la limite de la spécification avec un niveau de confiance inférieur à 95%).

Pour les cas 4 et 9, la non conformité à la limite de spécification peut être déclarée (avec un niveau de confiance égal à 95%).

Si le résultat d'essai est exactement sur la limite de spécification, il n'est pas possible de déclarer la conformité ou la non conformité au niveau de confiance indiqué.

Le résultat d’essai et l’incertitude élargie doivent être rapportés ensemble avec une déclaration indiquant que ni la conformité ni la non conformité n’ont pu être démontrées au niveau de confiance indiqué.

Une déclaration appropriée pour couvrir ces situations (Cas 3 et 8) peut être par exemple :«Le résultat d'essai est égal à la limite de spécifications, il est donc impossible de déclarer la conformité ou la non conformité au niveau de confiance indiqué».


Déclaration de la conformité