Les L.I.M.S. (Laboratory Information Management Systems) sont des logiciels de gestions des laboratoires.

Ils offrent pléthores de fonctionnalités dont certaines ne vous serviront jamais mais le marché est fortement concurrentiel, la surenchère est donc de mise même si le prix d'un tel outil reste cher.

On trouve deux types de produit: ceux qui s'adresse à de petits laboratoires (fonctionnalités nécessaires et suffisantes sans plus) et ceux pour les grands laboratoires multi-sites avec exigences complexes: recoupement des données, management globalisé,...

La prospective pour les utilisateurs est extrêment importante, il faut comprendre la terminologie, les configurations, les fonctionnalités, la conception, et les coûts associés (les fonctions sur mesures coûtent chers).

Les personnes qui sont en démarche d'achat d'un LIMS doivent identifier les fonctions qui sont recommandées pour l'environnement spécifique de leur laboratoire.

 

Le noyau dur est constitué de 5 composantes fonctionnelles et de 3 niveaux d'expertise (chaque laboratoire doit se situer dans ce niveau d'expertise, il aura un impact sur le coût).

Le LIMS se concentre sur les fonctions qui peuvent être utilisées pour répondre aux exigences spécifiques de l'environnement du laboratoire et non pas sur la technologie mise en oeuvre.

Voir les détails des 3 niveaux d'expertise: "Documentation".

L'utilisateur d'un LIMS doit étudier de près la façon dont l'information circule dans le laboratoire et comment s'organise les flux de travail qui correspondent à deux domaines de base de données (statiques et dynamiques).

Choisir toujours un système qui s'appui sur des outils standards dans les entreprises (systèmes d'exploitations, logiciels tiers dédiés,...), et non pas sur un système fermé (propriétaire) : absence d'intéraction avec d'autres outils informatiques.

L'exportation des données est un facteur clé dans la sélection d'un LIMS (vous pouvez être amenés à en changer).

Certains LIMS exploite l'AI (Intelligence Artificielle), cet outil permet une aide décisionnaire automatisée à partir de règles et de critères qui auront été paramétrés (attention à ne pas oublier le temps humain pour valider un tel outil: est-il réellement nécessaire?).

La fonction mutitâches est souvent préférée, le gain de temps est apprécié même dans les toutes petites structures.

La configuration d'un LIMS peut varier de 1 à plusieurs mois selon sa complexité.

Pour sa validation, il faut également compter plusieurs mois, tous les cas de figure devront être testés avec un protocole dûment argumenté (cette durée est souvent sous-estimée).

N'hésitez pas à rédiger une checklist avec grille de cotation pour éviter d'oublier un critère et de voir ce qui est pertinent en fonction des besoins du laboratoire.

Selon votre référentiel métier, vous aurez peut-être une exigence de conformité du logiciel selon la FDA: 21CFR Part11.

S'assurer également que le fournisseur existe depuis longtemps et que son produit pourrra évoluer avec l'organisation et le matériel du laboratoire.

Vous trouverez de nombreuses sociétés sur Internet qui fournissent des LIMS.

 

Les LIMS (niveaux d'expertises)