4.6 - Achat de services et de fournitures

Le laboratoire doit disposer des procédures nécessaires à la sélection et à l’acquisition de biens et de services ayant une influence sur la qualité des services fournis (y compris les réactifs ou autres produits consommables liés à l’activité exercée).

Ces procédures doivent couvrir non seulement l’achat, mais également la livraison, le stockage et la conservation des biens et des matières achetés (attention aux dates limites d’utilisation des étalons liquides par exemple).

L’acquisition doit se faire d’après des spécifications d’achat particulières, qui doivent contenir toutes les données nécessaires et doivent être contrôlées et approuvées avant leur émission.

La conformité aux exigences de ces spécifications doit être vérifiée par l’intermédiaire d’inspections, d’essais, de contrôles, etc. et doit être documentée.

Le laboratoire doit s’assurer que les biens et les services acquis ne soient pas utilisés avant le résultat positif de ces vérifications.

Le laboratoire est tenu de réaliser des évaluations plus approfondies des fournisseurs de biens et de services qui ont une importance critique pour la qualité de ses propres services (par ex. fournisseurs des équipements, des étalons, des matériaux de références, etc.), en maintenant les enregistrements de ces évaluations et en prévoyant une liste de fournisseurs « qualifiés ».

En général, on se définit deux classes de sous traitants: les "critiques" qui ont un impact significatif et direct sur la qualité des prestations et les "non critiques" qui sont importants mais n'ont pas un lien de cause à effet avec le résultat (par exemple un fournisseur de matériel intermédiaire: verrerie de laboratoire de classe A).

 

La possession de la part des fournisseurs d’une certification ISO 9000 ou de certification produit ou service est un bon critère d’évaluation.

La déclaration de conformité du fournisseur représente également un élément de référence à prendre en compte.

Les organismes d'essais d'intercomparaisons n'échappent pas à la règle, vous devrez vérifier qu'ils possèdent une accréditation reconnue (COFRAC, UKAS, A2LA, DKD,...).

Le document du COFRAC LAB INF 19 fournit la liste des organismes reconnus pour organiser des essais interlaboratoires.